Vous avez peut-être vu passer les dernières informations au sujet de Telegram et des groupes extrémistes qui utilisent cette application.

Il faut savoir que le problème se pose sur toutes les messageries cryptées car ces malfrats (qui peuvent être aussi des petits dealers ou autre) communiquent par le biais de ces plateformes. 

Vu que les conversations sont cryptées, ni Telegram, ni WhatsApp, ni Threema, ni Signal, ni aucune application proposant le cryptage des conversations, ne peuvent les espionner pour les arrêter. 

Donc il n’y a pas de solution magique, pas de vérité absolue concernant ces applications, hormis de cesser de toutes les utiliser.

A chacun de trouver sa balance entre la confidentialité des données, la sécurité, les fonctionnalités et l’éthique de chaque plateforme.